Volume 1

 Volume 1, n° 1, novembre 2012
Copyright © 2012 Observatoire interdisciplinaire de création et de recherche en musique 

Éditorial

Lancer une nouvelle revue scientifique est en soi un défi. Un tel projet fait surtout face à une contrainte importante, liée à la multiplication des supports de diffusion. Pourquoi donc une nouvelle revue consacrée à la musique ? Cette question trouve sa réponse dans les réalités scientifiques et culturelles du XXIe siècle, lesquelles nous invitent à tenir compte du contexte de diffusion de la recherche et des plateformes appropriées. En ce sens, La Revue musicale OICRM (RMO) fait le pari que la recherche scientifique doit aussi prendre le virage de l’ère numérique. C’est dans ce contexte que nous avons voulu offrir à la communauté scientifique musicale un nouvel outil de diffusion et une nouvelle plateforme interactive, la RMO étant une revue francophone du web qui publie des articles en français et en anglais. En effet, le souhait qui accompagne la création de la revue est de favoriser la publication de textes qui exploitent au mieux les possibilités multimédia offertes par la plateforme informatique du web.

Cette revue, de par son format et son contenu, cherche à refléter la richesse des disciplines et des perspectives de recherche menées dans le domaine de la science musicale, et dont l’OICRM, qui finance le projet, témoigne à travers ses différents laboratoires. La RMO est ouverte aux domaines de la musicologie, de la composition ou de la pratique instrumentale avec toutes les sous-disciplines impliquées au sein de ces trois univers. Et surtout, elle souhaite stimuler les articles ayant une dimension pluridisciplinaire ou relevant d’une collaboration entre plusieurs chercheurs. Dans ce contexte, et dans la perspective où le médium choisi mérite d’être exploité à travers toute sa richesse, la revue vise à encourager la soumission d’articles qui intégreront des documents multimédia, que ce soit sous la forme de fichiers vidéo de performances musicales, de fichiers audio, de tableaux, etc. Au-delà de leur dimension illustrative, ces documents auront également vocation à consolider l’argumentaire et l’analyse proposés par les auteurs.

De ce point de vue, la RMO est une invitation à repenser la façon de développer et de transmettre les connaissances sur les musiques par le biais d’outils qui élargissent les possibilités habituellement offertes par une revue imprimée. Mais nous nous faisons aussi un devoir d’accueillir des articles écrits dans un format classique, sans contenu numérique. Aussi, l’arrivée d’une nouvelle revue coïncide fréquemment avec la mise en chantier de nouveaux projets et de nouveaux noms. En ce sens, nous offrons la possibilité à de jeunes chercheurs de publier leurs premières recherches. Aussi, le rapport de la recherche sur la musique à son environnement immédiat est au cœur de nos préoccupations. C’est pourquoi la revue proposera des «dossiers de recherche» qui créeront des liens étroits entre l’activité de recherche fondamentale et le milieu musical, pédagogique, institutionnel et professionnel.

La RMO sera constituée de deux numéros par année, chaque numéro comportant deux volets : un dossier, suivi d’une section libre. Nous pouvons d’ores et déjà annoncer qu’après ce premier numéro sur la professionnalisation musicale au Québec, les prochains porteront sur la réception de Debussy et sur une problématique en esthétique. Mais nous tenons à préciser qu’à tout moment un projet d’article peut être soumis aux rédacteurs de la revue. Vous pouvez obtenir de plus amples renseignements sur le site internet de la revue et y trouver aussi le protocole de rédaction.

La RMO compte sur un comité scientifique dont les membres sont internationalement reconnus au sein de leurs disciplines respectives. Nous tenons à remercier les chercheurs et professeurs qui ont accepté notre invitation. Nous voulons aussi leur exprimer notre gratitude pour le travail accompli dans le cadre de ce premier numéro. Enfin, il nous sera aussi permis de remercier plusieurs personnes qui ont été indispensables dans l’organisation et la planification de ce numéro. Michel Duchesneau, directeur et Serge Lacasse, co-directeur de l’OICRM nous ont accompagnés durant le processus de gestation du projet scientifique et ont activement contribué à la qualité de la revue de par leurs commentaires constructifs. L’aide d’Ariane Couture aura aussi été précieuse, notamment dans la mise en ligne des articles figurant dans le présent numéro. Quant au projet lui-même, il n’aurait pu voir le jour sans l’engagement programmatique de Yannick Bélanger et Sophie Lavoie d’ID FIX, auxquels nous exprimons de chaleureux remerciements. Enfin, ce numéro n’aurait pu voir le jour sans l’enthousiasme de celles et ceux qui ont répondu favorablement à notre appel à publication. Longue vie à la revue ! 

 

 Les rédacteurs de la revue

 

Nathalie Fernando

Frédéric Léotar

Danick Trottier

 

Dossier: La profession musicale au Québec

Présentation du dossier

Michel Duchesneau et Danick Trottier (Université de Montréal)

Le modèle, une voie vers la professionnalisation : l’exemple de Yuli Turovsky et de ses étudiants

Florence Leyssieux (Université de Montréal)

Les paramètres de l’insertion professionnelle des musiciens au Québec: l’exemple de l’ensemble Magnitude6

Marie-Pier Leduc (Université de Montréal)

Le cas Constantinople : historique, identité musicale et enjeux de la professionnalisation des musiciens migrants

Caroline Marcoux-Gendron (Université de Montréal)

Une synthèse de la littérature portant sur les enjeux philosophiques liés à l’intégration des TIC en éducation musicale

Jean-Philippe Després et Francis Dubé (Université Laval)

Stratégies pédagogiques visant le développement des habiletés métacognitives du musicien en formation afin d’optimiser l’efficacité de ses pratiques instrumentales 

Malinalli Peral Garcia et Francis Dubé (Université Laval) 


Thèmes libres

La nasalisation dans la chanson country-western. Un cas de phonostylistique

Catherine Lefrançois (Université de Montréal)


Comité scientifique

Yves Balmer (École Normale Supérieure de Lyon)

Gilles Comeau (Université d’Ottawa)

Isabelle Cossette (Université McGill)

Gérôme Guibert (Université Sorbonne Nouvelle – Paris III)

Beate Angelika Kraus (Beethoven-Archiv, Beethoven-Haus Bonn) 

Beate Kutschke (Université Leipzig)

Jann Pasler (University of California, San Diego) 

Christophe Pirenne (Universités de Liège et de Louvain-la-Neuve)

Michael Puri (University of Virginia) 

Roxane Prévost (Université d’Ottawa) 

Hyacinthe Ravet (Université Paris-Sorbonne) 

Oliver Senn (Institut Forschung – Luzern)

Victor Stoichita (CNRS-Paris) 

Vincent Tiffon (Université de Lille III) 

David Trippett (University of Cambridge et Christ’s College)

Jacqueline Warwick (Dahlhousie University)

  • Soumission
  • Actualités

    Appel à contributions vol. 3

    La RMO lance un appel à contributions à tous les membres OICRM pour son troisième volume. Suivez le lien pour les détails et les dates plus


  • Unités de recherche